dimanche 26 août 2012

Armstrong: suite

En réponse à mon dernier billet sur Lance Armstrong, j'ai reçu ce commentaire d'un dénommé Paic, anonyme à part le pseudo:

Vous n'avez pas honte de taper sur un mort ?

C'est de l'humour? Sinon, il faut vraiment que Woland arrête de me citer pour m'envoyer de tels lecteurs...il y aurait-il un doute sur les fréquentations d'une certaine moisisphère...et c'est moi qui serait une parfaite abrutie?
Non, c'est de l'humour...
Quoi que...Maintenant que j'y repense...non...c'est juste de l'inculture...
 

ps: le petit carré vient du copié/collé des commentaires en attente de modération

samedi 25 août 2012

La légende d'un dopé

Et je trouve ça dans le Nobs...
Déjà, le titre:
 

DOPAGE. Lance Armstrong déchu de ses titres ? Sa légende restera intacte

Ça s'annonce bien...et la suite?

Ceux-là ne rentreront jamais dans le panthéon des héros sportifs, Armstrong dût-il en sortir. 

La limite de la sociologie...

Faire un article pour ne rien dire, surtout, glorifier un mythe qui n'existe plus, alors que le Tour de France perd de son crédit auprès du public année après année...

La presse moisie, même si elle a de bonnes intentions: un titre racoleur, des phrases chocs pour dénoncer ce qu'on sait déjà tout en affirmant une contre-vérité.

Le sportif de légende n'est plus qu'un dopé...  

Source: ici 

 

lundi 20 août 2012

Outre-Atlantique, c'est pas mal aussi

Voilà ce qu'un candidat au Sénat dans le Missouri, républicain,a déclaré:
Interrogé sur l'avortement en cas de viol lors d'un entretien diffusé dimanche par la chaîne KTVI-TV, Todd Akin a répondu: "Il me semble, si je comprends bien les médecins, que c'est vraiment rare. Si c'est véritablement un viol, le corps féminin a des moyens d'essayer de bloquer tout ça."
Source ici
Il s'est excusé depuis, mais ce genre de déclaration en Amérique, ça fait très mal...

samedi 18 août 2012

La chaleur du bitume

Ecouté sur France 3 Rhône-Alpes:
Le Journaliste nous dit: 

"Les autoroutes ont fait des stocks d'eau pour les bouchons"

mercredi 15 août 2012

Quand la mouette se languit, le vide ne se déplace plus

Je voulais être fair-play mais là, c'est vraiment n'importe quoi...
Que ce Monsieur se proclame arbitre du style, qu'il se prenne pour un écrivain de talent, après tout, c'est son droit. On ne va pas décourager les aspirations littéraires. Si ça le rend heureux...
Qu'il déniche les coquilles des autres, c'est mesquin mais ça l'occupe.
Ben oui, il faut avoir le temps de se relire intégralement, ne pas avoir une vie bien remplie...n'avoir que ça à faire, en fait.
Nul n'est à l'abri d'une coquille: le cordonnier est souvent le plus mal chaussé.

Mais quand je lis ce "genre" de style:

 "les moineaux sur les trottoirs ont des langueurs de mouettes"

Tout le monde connait bien le caractère statique et peu tonique de la mouette, c'est évident, surtout pour ceux qui vivent à proximité des étendues d'eaux...Une mouette, cela a donc le comportement du paresseux...
Que penser donc de tous ceux qui se plaignent du caractère bruyant, agressif et intrusif des mouettes? Ce seraient donc tous des mythomanes? Bien sûr puisque le grand DG nous illumine de sa sagesse!
Oh, même Dysney est un menteur...

Puis quand on remarque ça:

Soudain, dans cette vacuité verticale et immobile, surgissent trois touristes japonais ; ils traversent lentement(...)

Soudain! Il y a de l'action! attention! On voit des touristes japonais, aie aie aie!
Meu non...Soudain, ils traversent lentement...Mais avant, ils ont surgi...soudain...quelle agressivité! Mais dans la lenteur, attention...
Surtout qu'ils étaient dans une vacuité immobile!
Vous avez bien lu, une vacuité immobile!
C'est plus des oxymores, là, c'est du cubisme de la littérature néo-réac...
Je sais pas franchement ce qu'un bon professeur de français en penserait...
Mort de rire ou consterné?

Serait-ce un cancre refoulé qui se venge quand il se prend pour la Pravda des "modernoeuds"

On va pas revenir sur la vacuité immobile...Ah, et puis si!

La vacuité est un terme qui signifie vide au sens propre, quand il s'agit de déterminer un état: la vacuité d'un estomac, par exemple.
Je ne vois pas où est la notion de mobilité là dedans...ou d'immobilité, d'ailleurs...
La vacuité au sens figuré s'utilise pour qualifier une pensée, une réflexion, un intellect...
Un espace vide est forcément sans mouvement...Le beau pléonasme...et en plus il est vertical...le vide...la vacuité...on ne sait plus...zut, trop de talent à la fois nous submerge...je plaisante!

Notez, je n'ai rien contre les créations littéraires et les audaces dans la littérature moderne.  C'est mignon...
En fait, un peu attendrissant...
Sauf quand le type en question passe son temps à se ficher de ta manière d'écrire...
C'est clair qu'à ce stade, c'est plus une poutre, qu'il a dans l'oeil, ce brave monsieur, c'est un building!
Et cela en devient ridicule, redondant, prétentieux.
Mais ça, vous l'avez déjà remarqué(!)....
 
 
 

mardi 14 août 2012

leçon de courtoisie selon la droite nationaliste

C'est tout simple, en fait...
Comme on a perdu, on est à peine moins de 20%, mais on a l'élégance du langage:

Corto, tu restes dans une division entre les fils de pute de l'UMP et les fils de pute du PS. Il me semble que le système politique français évolue à grande vitesse et que les fils de pute se rapprochent de plus en plus et vont s'allier facilement dès que nécessaire.

Et on se demande pourquoi je modère les commentaires...
Comment insulter environ 50% des électeurs...
source:ici

lundi 13 août 2012

C'était Fillon, le 1er Mars 2012

C'est bon de rappeler certaines déclarations de Fillon. Surtout en ce moment...
Il avait manqué une bonne occasion de se taire, ce jour-là...
En pleine polémique sur la viande halal, François Fillon a provoqué lundi la colère du Crif en suggérant aux juifs et aux musulmans de revenir sur les «traditions ancestrales» d'abattage rituel des animaux, qui ne correspondent plus aujourd'hui «à grand-chose».
Lundi matin, le Premier ministre, s'exprimant à titre personnel, a estimé sur Europe 1 que «les religions devaient réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand chose à voir avec l'état aujourd'hui de la science, l'état de la technologie, les problèmes de santé». Ces déclarations ont suscité le mécontentement du président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Richard Prasquier

Sources: ici

samedi 11 août 2012

Choquante révélation sur le pédophile d'Ardèche

Si l'info se vérifie, cela en dit long sur nos systèmes judiciaires et les mécanismes gouvernementaux qui traquent les contenus illégaux sur Internet : sites pédophiles et néonazis, sites divers incitant à la haine...etc...
Un ancien ami de l’homme de 32 ans soupçonné d’avoir agressé sexuellement une fillette dans un camping de l’Ardèche et placé en garde à vue vendredi soir à Privas, raconte aujourd’hui avoir découvert un an plus tôt ses penchants pédophiles en examinant son ordinateur.
«On était vraiment de bons amis depuis quatre ans. Je suis déjà monté dans sa maison, j’ai déjà mangé chez lui, on était des potes. Il y a un an et demi, alors qu’on cherchait une vidéo Youtube sur son ordinateur, des amis et moi sommes tombés par hasard sur l’historique de ses pages internet, et on a découvert des images de viols, des images pédophiles», a raconté ce samedi matin Warren, 18 ans, sur la place du hameau de Brune, petit village de la commune de Saint-Lager-Bressac.
A quelques mètres de là vit Sébastien, l’agresseur présumé d’une fillette dans un camping de Saint-Didier-sous-Aubenas, dans le sud de l’Ardèche. Warren s’est dit «très soulagé» de son arrestation après la découverte de ces «images violentes» et des «vidéos d’enfants, de petites filles, de petits garçons».
Après la découverte des liens sur internet, témoigne encore le jeune homme, «on a prévenu tous les voisins, on a dit à un monsieur qui a une petite fille de faire attention à sa fille». «Il a déjà fait des attouchements sur des amis de notre bande, on ne pouvait rien dire on était mineur à l’époque», affirme-t-il encore.
Warren affirme aussi que le suspect aurait porté plainte pour diffamation contre ses ex-amis qui le dénonçaient dans le village. A la gendarmerie du Pouzin, compétente sur le secteur, on se refusait à confirmer ou d’infirmer: «L’enquête est centralisée chez le procureur», indiquait-on laconiquement.
Au café de Brune, à quelques mètres de la maison de l’agresseur, le patron explique que «vendredi vers 19 heures» leur voisin «a été interpellé en arrivant sur la place pour se garer». «Il était attendu par les gendarmes, il n’a opposé aucune résistance en sortant de sa voiture et ils l’ont emmené chez lui», raconte le patron du bar.
Selon un habitué du café, «c’est un brave garçon, poli, gentil, il buvait l’apéro avec nous hier encore». «Il y avait au moins 50 gendarmes jusque vers 22 heures hier soir ici», a ajouté ce villageois.
L’agresseur présumé qui est toujours en garde à vue à la gendarmerie de Privas est carreleur au Teil en Ardèche. Il vivait seul et serait divorcé, selon Warren. Les enquêteurs tentaient toujours de déterminer si d’autres faits semblables survenus récemment dans le département pourraient lui être imputés.
source:ici 
Dans la mesure où il y a eu une enquête déclenchée par le Procureur, pourquoi rien n'avait été fait pour vérifier les dires du voisin?

mercredi 8 août 2012

Non, l'islam des caves, c'est pas le mahométisme des champignons!

Monsieur Jacques Etienne a perdu (encore) une occasion de se taire...
Suite à mon article : un ancien élu local s'érige en martyr , il a encore fait preuve d'une belle gaffe...
Il ne connait pas l'expression "islam des caves " et par extension "mosquées des caves"...
Donc puisqu'il glose sur mon inculture crasse, le pauvre...
Donc, il sort ça comme argument:
Nous sommes bien tristes pour Annemasse mais nous réjouissons d’apprendre que champignons de Paris et salafisme ont un point commun : ils se développent dans les caves et il semblerait qu’à l’air pur des mosquées leur mycélium s’étiole. N’ayant pas visité de mosquée depuis quarante ans et sous des climats peu favorables à la culture de l’ Agaricus bisporus, je ne peux que faire confiance à cette omni-spécialiste. Retenons donc qu’en l’absence de caves et en présence de mosquées fondamentalisme et salafisme laissent place à un Islam modéré (et bougrement enrichissant).

Ainsi, ne saurait-on trop exhorter les pays musulmans qui craignent une montée du fondamentalisme à construire des mosquées et ceux d’entre eux qui le favorisent à les détruire et à les remplacer par des caves.
 Notez le peu de raisonnement et le syllogisme...
 C'est con, quand même, quand un journaliste de l'Express emploie le même langage que moi...
Les Mosquées sortent des caves
Et Apparu aussi. Lui aussi, c'est un imbécile?
Je refuse l'Islam des caves  

 Il continue dans la même veine, un peu vexé, avec la tirade qui dit en substance:" je dis n'importe quoi pour faire paraître l'autre pour une imbécile", quand il insinue que le mahométisme ne serait pas correct, comme emploi...

Ainsi, plutôt que le vulgaire « Islam » choisit-elle d’utiliser le terme plus rare de « mahométisme » qui comme le note Wikipédia  « a été employé en Occident pour désigner la religion musulmane jusqu'au début du XXe siècle

En fait, cela devait être la première fois qu'il entendait ce mot...gasp...qui est très courant pourtant dans le langage soutenu...suis désolée pour lui qu'il se soit cru snobé...D'ailleurs, faut arrêter de penser qu'Internet est le summum du langage, c'est d'abord un outil ludique de communication et tant mieux.
Qu'est-ce qu'on se ferait suer sinon...
On dit donc pour le christianisme des prophéties messianiques, et pour les musulmans des prophéties  ou mahométanes du nom des prophètes...Jésus le Messie et Mahomet, je crois?

Le Français est toujours approximatif quand il s'agit de parler de l'Islam, c'est normal...d'ailleurs on le voit par comparaison avec l'anglais, qui transforme peu les mots qui viennent d'une autre langue...

Il y en aurait à dire mais on va abréger, j'ai pas que ça à faire, moi...
En conclusion:
Que dit notre brave Wikipédia (qui fait ce qu'il peut, faut dire) sur l'Islam des caves:
Non, on ne rie pas!
L'islam des caves est un néologisme français désignant des lieux de cultes musulmans qui, faute de place ou de moyens financiers, se trouvent dans des caves, des garages, des halls d'immeubles ou des préfabriqués étant le plus souvent vétustes et non adaptés. Ce terme évoque généralement une période allant de l'après Seconde Guerre mondiale et l'immigration massive d'arabo-musulmans, aux années 1990 et particulièrement aux années 2000, décennies où de premières vraies mosquées construites exclusivement pour le culte apparaissent sur le Territoire. Cependant, ce mot-valise est parfois aussi appliqué de nos jours, puisque le nombre encore insuffisant de lieux de cultes conduirait toujours une part non négligeables des fidèles à prier dans des caves, ou même à participer à des prières de rues selon Benoist Apparu.