jeudi 21 mars 2013

Dans les années 30, un certain Hitler faisait pareil avec les Juifs

Voici un commentaire que je n'ai pas publié sur mon blog principal, car le but n'est pas de favoriser la haine et les idées racistes mais il est quand même nécessaire de le publier ici pour le dénoncer, comme ce Monsieur veut me dénoncer comme "collabo"...

"Didier Goux a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "Banaliser l'Islam" :

Il va bien falloir en venir, non pas à “banaliser” l'islam mais à l'interdire, à le rendre illégal, comme on le fait déjà pour quantité de sectes mortifères sans que cela pose le moindre problème à qui que ce soit. Les musulmans sont nos ennemis, depuis toujours (relire l'histoire de l'Europe depuis environ 1500 ans) et les moins dissimulateurs d'entre eux, aujourd'hui, ne font rien d'autre qu'affirmer hautement et agressivement ce que je viens de dire. Par conséquent, ils doivent être traités en ennemis, c'est la moindre des choses. D'autant qu'il y va de notre survie, puisque ces gens ne conçoivent rien en dehors d'eux.

Une fois l'islam déclaré illégal sur le territoire français (et même, de préférence, européen), ceux qui persisteront à se réclamer de cette religion devront tirer toutes les conséquences de leur fidélité à leur foi. Aprè!s tout, les pays musulmans ne manquent pas, qui sauront, j'en suis sûr, accueillir leurs frères à bras ouverts.

Et si refuser d'embaucher quelqu'un en fonction de sa religion est contraire à nos lois, il ne reste qu'à changer les lois, à les adapter aux temps de guerre dans lesquels nous sommes entrés : ce n'est pas très compliqué et cela s'est toujours fait.

(Je sais bien que vous allez passer ce commentaire à la trappe, mais ça me faisait plaisir de vous le laisser. Ne serait-ce que pour vous donner l'occasion d'exercer votre petit pouvoir. De toute façon, je le conserve par devers moi, et vais même, tiens, en faire un petit billet, afin que chacun sache, si ce n'est déjà fait, de quel côté de la “collaboration” vous vous situez.)"


Ce sont des pensées comme celle de cette personne qui ont abouti à la Nuit de Cristal, et aux Camps de Concentration.
 Entre nous, ce commentaire est soit hautement risible, soit hautement condamnable, mais il est nécessaire de le publier pour avertissement, et de voir quel est ce Monsieur si "charmant", gentiment, il nous fait son petit Adolf.
A méditer...

NB: Le Point Godwin ne s'applique pas en politique, pour les ignares, il ne servira donc à rien de me le sortir dans des commentaires.

3 commentaires:

  1. Je ne veux pas défendre mon copain gros con mais tu as écrit ceci : "NB: Le Point Godwin ne s'applique pas en politique, pour les ignares, il ne servira donc à rien de me le sortir dans des commentaires." C'est ridicule. Le point machin s'applique partout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je t'ai répondu dans mon billet de ce soir sur Rosaelle, avec humour.
      De toute façon, là, je ne vois pas comment tu peux le défendre, à moins de lui dire d'arrêter de commenter bourré.

      Supprimer
  2. Bonjour Rosaelle,

    Le com de Didi est doublement surprenant:

    - Dans sa prose habituelle, il est rarement aussi frontal dans l'expression de sa détestation de l'islam. D'habitude, c'est plus alambiqué, plus ampoulé, plus... gauche, si j'ose dire. Là, les choses sont dites de façon si claire et si nette, sans les habituelles ambiguïtés inhérentes à son style de pensée, que j'en viendrais presque à dire qu'il est dans la provoc.

    En fait, j'ignore si, sur ce point, il est capable d'une pensée nuancée et équilibrée ou si son islamophobie virulente est un hobby de père tranquille, certes un peu excentrique, mais sans dangerosité.

    - l'autre surprise, c'est ça: "mais ça me faisait plaisir de vous le laisser. Ne serait-ce que pour vous donner l'occasion d'exercer votre petit pouvoir."

    Sous entendu "de petit censeur".

    Or, il est à fond dans ce genre de truc, lui, justement (j'ai testé). Et là, je me dis: est-il possible qu'il n'en ait pas conscience? Quand on pratique la censure préalable et qu'on dégage les coms qui sont pas conformes à sa propre ligne de pensée, on ne peut pas se faire d'illusion sur ce qu'on est et ce qu'on n'est plus.

    Et en particulier, on n'est plus un partisan de la liberté d'expression. On fonctionne dans un système d'expression contrôlée. C'est autre chose.

    Lui le fait, bon vous aussi, semble-t-il, mais pourquoi estime-t-il qu'il est plus légitime que vous à le faire? Alors que sur ce point, justement, vous êtes égaux, à l'en croire?

    Il aurait logiquement dû vous dire: "je sais que vous n'êtes pas islamophobe, comme moi. C'est dommage, je le regrette (et là peut être lâcher une bordée d'insultes de frustration). Mais au moins, côté censure, on est pareil (et là peut être, tenter un rapprochement)."

    RépondreSupprimer