jeudi 14 juin 2012

Boulette...

Cela ne vient pas de la Moisisphère mais pas de quoi faire un article dessus...
Je ne comprends pas.
La demoiselle a l'air très sensée pourtant, son blog ici

"Faire des différences une "richesse" et voir dans la diversité un "bien", c'est immédiatement permettre à d'autres d'en faire un fléau et d'un voir un "mal"."

Cette première affirmation est stupide, proposer une affirmation ne veut pas dire que l'inverse est vrai.
Dire que quand il pleut ça mouille c'est immédiatement permettre de dire que quand il ne pleut pas, c'est sec...Alors que le taux d'humidité, les pluies précédentes, la présence d'eau par l'hydrographie etc...
Et en quoi donc aimer la différence, qui existe d'ailleurs chez tout être humain, qu'il soit homme ou femme,  est un obstacle à l'égalité de tous?
Je suis perplexe... 
 "Il est décidemment grand temps que la gauche, au moins, cesse d'être multiculturaliste pour redevenir républicaine et universaliste."

Faut  arrêter de s'auto-flageller, ici. On a franchement l'impression que l'auteur, de gauche, il semble, veut à tout prix se libérer d'une soit-disant faute, soit celle d'être ouverte sur le Monde et défendre tous les citoyens dans leur droit à la différence, tant qu'ils ne sont pas anti-républicains...
Par contre, la boulette:
Je prend juste la définition de ce blog, qui me semble bien complète:

L'universalisme en politique est l’affirmation que tous les groupes humains ont une nature commune. Par-delà les différences biologiques et culturelles, il existe une unité fondamentale du genre humain. Il en résulte que l'ensemble des peuples doit être représenté dans la conduite des affaires du monde.

L'universalisme républicain, qui est une doctrine d'origine française, présente la République comme un idéal universel. Les valeurs qui sont les siennes, liberté, égalité des individus et fraternité, ont vocation à être adoptées par tous les humains et à s'appliquer uniformément. C'est en son nom que toutes les discriminations, quelles qu'elles soient, sont rejetées.
Si l'on retrouve bien les principes de liberté et d'égalité dans les déclarations internationales contre les discriminations, celles-ci ne se réfèrent pas à l'universalisme républicain, mais sont ouvertes aux différences culturelles et à la protection des minorités.


    >>> Terme connexe : Humanisme

    >>> Terme connexe : Cosmopolitisme

    >>> Citations : Universel
Donc la gauche doit devenir universaliste tout en arrêtant d'être multiculturaliste...
Faut qu'elle m'explique comment elle va faire, vu que l'universalisme sous-entend automatiquement le multiculturel...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire